lalila

20 octobre 2010

Plus léger ... plus légère....

Après mon petit coup de gueule, me revoilà pour un article plus léger, au sens propre comme au figuré. Eh oui je continue à perdre du poids, je suis passée sous la barre tant convoitée, j'en suis à moins 6,4 kilos !!!! Ce week-end j'attaque la phase 3 du régime, je vais pouvoir recommencer à manger de très bonnes choses, des fruits par exemple. Je sais, ça reste modeste mais j'en suis privée depuis le 28 août ...  j'en salive déjà ...

Posté par lalila à 09:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Ils sont devenus fous...

... nos lycéens !!! Une semaine qu'ils sont dans la rue, une semaine qu'ils sèchent en toute impunité. Hier j'avais cinq heures de cours, j'ai fait le compte, j'ai vu 23 élèves au total. On bricole, on les occupe et occasionnellement on fait cours avec ceux qui ont bravé les blocus, les insultes et autres barrières pleines de mayo et de ketchup.

Je suis arrivée hier au lycée, entrée principale bloquée par une poignée d'élèves assis sur des chariots de l'hypermarché du coin, chariots enchaînés à la grille !!! Je contourne, je file à l'entrée du parking des profs, la grille est ouverte : ils l'ont cassée !! Une vague rumeur : des élèves vont dormir devant le lycée....

A 17 ans, je pensais à mon bac, à mes études, à ce que j'allais faire pendant les vacances, à l'an 2000. Oui à l'an 2000, si énigmatique à l'époque.... mais certainement pas à ma retraite. Aujourd'hui on les dit impliqués, plus responsables.... soit.... Je les côtoie tous les jours et je vous assure que la France de demain me fait peur. Ils ont des grandes idées sur tout mais ne pensent à rien.

Pourtant, oui pourtant, je les aime ces ados, c'est pour eux que je suis devenue prof parce que j'aime ce que je fais, parce que j'aime la relation avec eux, mais aujourd'hui on ne se comprend plus, je ne les comprends plus.

Certes, c'est un article beaucoup plus polémique que d'habitude, probablement la première fois que je parle "politique" ici, mais je suis révoltée quand j'entends une certaine dame inciter ces gamins - oui, ce ne sont que des enfants!- à aller dans la rue. Elle est irresponsable, et finalement complètement folle. A-t-elle mesuré la portée de ses paroles? A quoi ressemble la France aujourd'hui si même les adultes envoient leurs enfants au charbon?

Vendredi dernier ces mêmes enfants ont mis le cahos dans la ville ; venus de tous les lycées du centre, ils ont envahi (et le mot n'est pas trop fort) les établissements scolaires, il y a eu de la casse, beaucoup de casse, un prof a été molesté, une gamine s'est retrouvée avec le nez cassé. Je me suis retrouvée au milieu de ce fatras, de cette bande de casseurs. J'ai eu peur. Evidemment il ne faut pas stigmatiser tous ces jeunes, Dieu merci, encore minoritaires... mais une minorité bruyante, révoltée et impossible à maîtriser.

Soyons responsables nous les adultes, protégeons-les. Notre rôle n'est certainement pas de les envoyer dans la rue....D'accord ou pas d'accord avec ce que fait Sarko, là n'est pas le problème, ces enfants ne sont de toute évidence pas à leur place.

La France marche sur la tête....

Posté par lalila à 09:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 octobre 2010

4 novembre ...

Nous avons attendu longtemps, trop longtemps dans cette salle d'attente où tous les enfants étaient plus petits que le mien. Un étudiant nous a appelés. Nous nous sommes assis dans ce bureau trop petit, nous avions chaud. Le professeur L. se souvenait très bien de mon grand, pourtant la première opération remonte à 2005, mais "un kyste de la quatrième fente, c'est rare"... ben oui évidemment ! Une phrase, une seule phrase a suffi à me ruiner le moral, mais elle est tombée, le verdict est tombé : "il faut qu'on opère". Les larmes me sont montées aux yeux, j'étouffais dans cette pièce minuscule où nous étions quatre. Mon fils regardait, comprenait qu'une fois de plus il allait être hospitalisé, une fois de plus anesthésié. Mais que faire? que dire? je n'avais pas les mots. "J'ai une possibilité le 4 novembre, il devra arriver à l'hôpital la veille et sortira peut-être le vendredi, mais comptez plutôt le samedi". Tout s'organise, on remplit les papiers. Encore deux longues heures d'attente pour voir l'anesthésiste, le prix à payer pour ne pas refaire un aller-retour sur Tours.

On sort de l'hôpital, je suis abasourdie, fatiguée et là, je ne peux retenir mes larmes. Il faudra revenir. Je l'ai accompagné en pleine forme, il va bien et tout va recommencer. C'est mon grand lui-même qui me rassure, lui qui me dit de ne pas m'inquiéter, mais non, je ne peux pas, j'ai une peur viscérale de l'anesthésie, un truc incontrolable. La route du retour est longue, les larmes coulent. On arrive tard à la maison, on dîne et les enfants doivent aller au lit.

J'entre dans sa chambre, et là ce grand bonhomme qui m'avait soutenue tout l'après-midi craque, à son tour il se met à pleurer. L'inquiétude le gagne. Il a peur. Je le prends dans mes bras et essaie de le rassurer... mais j'ai une boule dans la gorge. J'ai peur aussi.

Les trois nuits qui vont suivre seront sans sommeil. Aujourd'hui je voudrais être plus vieille de trois semaines, je voudrais faire le chemin à l'envers. Je voudrais pouvoir lui dire que c'est enfin fini....

Posté par lalila à 21:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 octobre 2010

Tout doucement...

Tout doucement demain on ira à Tours avec mon grand, rendez-vous à Clocheville, l'hopital pour enfants. On va revoir le chirurgien qui l'avait opéré en 2005, je croise les doigts pour qu'il n'y ait pas à nouveau une opération. J'ai peur. Une opération en 2005, une autre en juillet dernier et toujours pour la même chose. Oui ce soir j'ai peur.

Sujet plus léger : tout doucement je perds du poids, pas assez vite à mon goût... mais bon il parait que c'est mon dernier régime (il parait!!!), en tous cas c'est ce qu'ils disent dans le bouquin. Alors ça vaut le coup d'être patiente.

J'en suis à moins 5,4kg. Pas mal, hein? et ce depuis le 28 août.robe

J'ai enfin pu m'acheter la petite robe qui me faisait envie, en taille 38. Je suis ravie !!! eh c'est pas moi sur la photo, mais je l'ai cette petite merveille, je l'adore. J'ai d'ailleurs découvert des tas de trucs bien sympathiques chez Etam.... Un peu de pub, juste parce que je les aime bien.

Rien à voir mais ça me ravit tout autant. J'ai ENFIN retrouvé Marinou !!! On se lâche plus hein?

Posté par lalila à 22:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 septembre 2010

... ça continue...

Plus le temps d'écrire, plus le temps de rien, je cours après le temps, mais il semble plus rapide que moi le bougre ! Les cours s'enchaînent, les copies arrivent de plus en plus nombreuses sur mon bureau... Avec huit classes cette année, va falloir assurer. Mais bon, en ce moment, ça va, je me sens plutôt bien. Et surtout ça continue, oui, je continue à perdre du poids : moins 4,6 kilos, et j'en suis au 31ème jour !!! Plus que Encore 2,4kilos, mais vais-je tenir jusque là? Si je pouvais encore en perdre au moins un, ça serait bien. Ne pas se fixer la barre trop haut.

Posté par lalila à 21:08 - Commentaires [2] - Permalien [#]